Search Popup Icon

Le balayage est-il toujours aussi tendance en coiffure?

Area:

Un balayage, l’une des tendances coiffure les plus fortes des dernières années, autant chez les vedettes que Madame tout-le-monde, existe depuis vraiment longtemps. En fait, depuis 2010. Malgré la pression exercée par les marques de produits capillaires professionnels et les ambassadrices coloration pour tenter de promouvoir de nouveaux looks, déloger le balayage des palmarès coiffure semble presque impossible. En fait, c’est encore et toujours l’un des services coloration les plus en demainde en Amérique du Nord.

Mais est-ce que « trop c’est comme pas assez » est le point où la tendance bascule pour de bon? Comment savoir si c’est vraiment le moment de passer à autre chose en ce qui concerne la coloration capillaire haut de gamme?

On a discuté de l’éternel attrait pour le balayage avec Maggie Semaan, artiste internationale Balmain coiffure et propriétaire de Haus of Rtists, un salon haut de gamme à Laval. Maggie vit à Montréal, mais elle voyage très souvent à Dubaï et au Maroc pour une clientèle du Moyen-Orient friande de ses talents de coloriste.

Mais commençons par le début: Qu’est-ce qu’un balayage ?

Le mot balayage vient du français. Ah, étonnant! Mais c’est chic! Comme on le sait en français, balayage vient du mot balayer. Probablement à cause du geste que les coloristes effectuent lorsqu’ils appliquent l’émulsion éclaircissante les mèches afin de rehausser certaines sections de la chevelure. Il évoque également l’effet du soleil sur les cheveux des enfants après de longues journées de vacances sur la plage. Probablement à St-Tropez. Ou à Monaco…

L’objectif est de créer une couleur extrêmement naturelle et ensoleillée en ajoutant un léger effet de mèches à des endroits clés de la chevelure sans ajout de papillotes. En fait, certains coloristes professionnels appellent même ce type de coloration capillaire du « hair painting ». Et c’est ici que se cristallisent tout le savoir et le talent d’une coloriste. Et la raison pour laquelle la plupart des grands artistes balayage ne sont pas si faciles à trouver. Si leurs services sont généralement plus onéreux, c’est parce qu’ils ont perfectionné une technique qui n’est pas maîtrisée par tous les professionnels de la coiffure. Dans la plupart des villes du Québec, on devrait s’attendre à payer au moins 300 $ pour un balayage sur des cheveux mi-longs.

Ceci dit, « quand on a un balayage, la repousse de cheveux est moins visible », explique Maggie Semaan, « ce qui veut dire qu’on peut laisser passer plus de temps entre les retouches, en salon. » Mais si on pense au coût par jour pour avoir une tête fabuleuse, ce n’est pas si cher au courant de l’année.

Fashion Beauty Runway - Le balayage est-il toujours d'actualité pour les cheveux 2 ?
Balayage créé par Maggie Semaan, artiste internationale Balmain coiffure, à Montréal.

Beauté universelle

Selon Maggie, cette technique s’est avérée durable car elle est extrêmement polyvalente. Votre coloriste peut donc la personnaliser, lui donner un look complètement glam ou plus sage, tout en s’assurant qu’elle s’adapte à votre coupe de cheveux actuelle et à votre look, en général. « Il s’agit de choisir la bonne nuance et de décider où placer les mèches pour qu’elles se fondent dans la chevelure. »

Oubliez le look typique de l’influense. Pas besoin d’être une blonde ultra-glam avec de longues mèches ‘beach hair’. Et pour les cheveux courts ? Ils peuvent aussi être rehaussés avec un balayage! « Cette technique peut être employée pour tout type de longueur et de couleur de cheveux, à condition de bien faire fondre les couleurs les unes dans les autres,» explique Maggie.

Avec un balayage bien exécuté, les couleurs doivent toujours se fondre l’une dans l’autre, ce qui veut dire qu’on ne verra pas de démarcation entre la repousse et les mèches, même si la couleur des cheveux a tendance à être plus foncée à la racine et les pointes, qui sont plus pâles.

Et puisque la repousse ne se voit presque pas, ce type de coloration est devenu encore plus populaire à l’ère de la Covid. Un balayage parfait devrait vous pouvoir des mois de repousse avec presque pas d’entretien, sans rien perdre de sa beauté. On devrait compter entre trois à quatre heures au salon, en fonction de la rapidité d’exécution du coloriste, y compris la coupe, le nuanceur et la mise en plis. Même si on se fait faire un balayage que quelques fois par année, les résultats d’un service de luxe bien réalisé devraient se maintenir. Le seul service en salon qui pourrait être nécessaire entre les rendez-vous pour un balayage, est l’application d’un nuanceur. On peut également opter pour un gloss, qui apportera beaucoup de brillance à la chevelure.

Fashion Beauty Runway - Le balayage est-il toujours d'actualité pour les cheveux 3 ?
Oui, même les cheveux courts sont superbes avec un balayage !

Un look intemporel

« D’une certaine façon, c’est un look qu’on adore car la technique est intemporelle et le résultat est très naturel », indique Maggie à propos de l’attrait pour le balayage. Son entretien minime est idéal pour celles qui n’ont jamais eu beaucoup de services de coloration capillaire. « C’est aussi le type de coloration parfaite pour une première expérience puisqu’une grande partie de la chevelure demeure naturelle. Et comme la plupart des cheveux restent vierges, ils ont toujours cet éclat naturel. »

Chez Fashion Beauty Runway, on pense que le balayage a encore de beaux jours devant lui et qu’il est encore là pour un certain temps. Comme le rouge à lèvres et les talons hauts, il fait partie de ces accessoires mode et beauté que les femmes aiment pour se sentir bien. Et on aime toutes ça!

Lire plus