Search Popup Icon

Comment créer l’esthétique goth

Fashion Beauty Runway - How to Create the Goth Girl Aesthetic 1
Area:

Avec l’engouement actuel pour les corsets les filles goth sortent de l’ombre, où elles ont leur lot de dévotes depuis que le style a commencé à faire des remous, au début des années 80.

En mode, on sait que les méga tendances n’ont plus leur raison d’être et sont de plus en plus remplacées par des micro-moments fugaces et fragmentés que certains d’entre-nous hissons au rang de must très brièvement. Et depuis le succès de «Wednesday» la série produite par Tim Burton, le maître de tout ce qui est « dark », on assiste à une renaissance de vêtements sombres, de la dentelle, des petits cols Claudine, et des tresses. Et du noir. Beaucoup de noir. Sur les podiums des créateurs à la fast fashion, en passant par TikTok.

Fashion Beauty Runway - How to Create the Goth Girl Aesthetic 2

Maximalisme et noir

L’évolution vers des tenues plus habillées a également joué un rôle dans ce changement pour des vêtements et des accessoires plus sombres. Et le noir, c’est puissant. Indissociable du deuil, cette non-couleur est également synonyme de protection. On s’habille en noir pour devenir invisible, pour détourner l’attention ailleurs que sur soi.
La première grande période goth, au début des années 80, trouve ses origines dans les tenues de deuil victoriennes. En raison d’un taux de mortalité élevé, de nombreuses femmes de la fin du XIXe siècle étaient obligées de s’habiller en noir pendant des décennies. Après la mort de son mari, le prince Albert, la reine Victoria s’est habillée exclusivement en noir pendant les quarante dernières années de sa vie.

Après le kaléidoscope euphorique engendré par la tendance du rose Barbiecore et le « dopamine dressing », le bleu encre et le gris minuit apportent un soulagement bienvenu pour la rétine ultra-stimulée par une palette saturée. C’est apaisant et offre une pause nécessaire, qui va avec un besoin d’introspection. Même Valentino, qui présentait pour l’automne/hiver 2022-23 une collection au complet rose vif, est passé aux couleurs sombres et sourdes pour le printemps avec une collection mettant en vedette des looks tout noirs.

Fashion Beauty Runway - How to Create the Goth Girl Aesthetic 3

Goth tout en douceur

En 2022, Pinterest avait prédit que tout ce qui est goth dominerait, avec des « tenues d’affaires goth, des vêtements pour bébés goth, et même un décor de cuisine goth. » Promesse tenue, puisque ces thèmes sont devenus ultra tendance sur la plateforme géante de photos, en commençant l’été dernier avec les célébrités qui portaient des des vêtements plus sombres: nuisette en soie avec interstices de dentelle, et petits clin d’oeil goth à la fois élégants et sexy.

Bien sûr, tout cela a coïncidé avec le grand retour de ce petit accessoire aussi érotique qu’inutile: le corset qui sangle et découpe bien la taille. Et qui est maintenant de toutes les collections fashion, aussi bien chez les grandes marques mode que les étiquettes fast fashion. Dans une panoplie de styles et de textiles.

Parmi les éléments importants de la tendance goth actuelle, on retrouve les blouses vintage brodées, les jupes à plis, les colliers de perles pour tous, la tendance ‘dark academia’, le latex pour tous les jours, et même le retour des pantalons en cuir. Seule différence: le look est moins extrême cette fois, plus grunge que punk.

Juste un coup d’oeil à la Wednesday de Tim Burton, qui s’habille plus en douceur que celle de ses incarnations passées, suffit pour s’en rendre compte. On la voit même enfiler un hoodie. Et la robe de soirée noire translucide d’Alaïa qu’elle porte pour sa fameuse scène de danse est, oui, goth classique mais aussi beaucoup plus soft.

En 2023, la mode 2023 fait la part belle à la dentelle, au tulle, aux volants et à tout ce qui scintille d’après les recherches effectuées sur Pinterest par les Gens Z et les milléniaux. «Chemise à volants pour homme» et «pantalon diaphane» ne sont que deux exemples de cette tendance où prédomine le flou.

Depuis la fin des années 70, lorsque les tenues goth sont devenues l’uniforme de prédilection des âmes mélancoliques, des punks et des esprits désenchantés vivant en périphérie de la pop et du disco, elle a toujours été une micro-culture anticonformiste. Mais aujourd’hui, elle a pris une toute nouvelle tournure qui est plus attirante pour la majorité et qui, à travers cette métamorphose, a délaissé un peu son côté morose. Mais si on veut y aller à fond pour le côté dark du goth, on n’a qu’à faire jouer en boucle «Love Will Tear Us Apart» de Joy Division et cloner le style de Siouxie and the Banshees, autre band iconique de cette tendance dans les années 80.

Lire plus